vendredi 22 novembre 2013

Technique de l'appliqué


 Aujourd'hui nous réalisons les deux dernières étapes du premier "foufou" de la série. Avant de monter les membres réalisés précédemment sur le corps de la chouette, nous devons encore personnaliser le visage : lui coudre des yeux et un bec ! Pour cela nous utilisons la technique de l'appliqué, bien pratique pour pouvoir varier les couleurs, les formes et les textures. Pour cela deux possibilités :
1/ vous découpez les yeux et le bec "taille réelle" et vous les fixez au point de bourdon (point zig zag très serré)
2/ vous découpez les yeux et le bec en ajoutant 1 cm tout autour. Vous repliez ce centimètre vers l'intérieur et cousez les éléments ainsi.
Nous avons découpé les yeux et le bec dans de la micropolaire, pas de risque d'effilochage ou de déchirure : le point de bourdon sera bien suffisant ! Pour améliorer la chose, je me suis procurée un pied spécial bourdon. Il y a une petite incision devant pour pouvoir bien suivre le contour de la forme. Et le résultat est très bon, le tissus ne plisse pas.
Voilà, notre chouette a maintenant une bien meilleure expression. Pour la pupille, j'ai mis une petite touche de peinture textile, mais vous pouvez utiliser une toute autre technique: broderie, appliqué, bouton,... à votre guise !

Plus l'ouvrage avance et plus j'ai envie de le voir achevé. Il me reste quelques minutes alors je me dépêche de monter le tout. Vous vous souvenez bien entendu de la technique des coutures invisibles, alors on y va:
1/ on dispose les deux parties du dos endroit contre endroit, on intercale les ailes dans la couture, on coud.
2/ on dispose le dos et le devant endroit contre endroit. On intercale les pattes dans la couture. Là, il faut bien réfléchir, à défaut de quoi vous risquez d'avoir une patte "interne" ! Petit indice : à cette étape-là, tout ce qui est visible au final doit être pour le moment à l'intérieur. On coud tout le pourtour, mais on prend soin de laisser quelques centimètres non cousus. On retourne. Waow, ça prend forme ! Vite, on rembourre d'ouate (comme pour les coussins). On "ferme" avec une jolie couture invisible à la main. On y est, elle est prête à s'envoler !!!!

Cela vous a plu ? Cette chouette ne demande qu'à être adoptée, envoyez moi un message pour participer à notre défi et devenez peut-être l'heureux gagnant !

Bientôt sur le blog: retrouvez le tuto complet avec patron.
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...